Violences sexistes et sexuelles

Il y a peu de temps encore, l’est de la RDC était surnommé « la capitale mondiale du viol », avec des milliers de viols attestés et souvent utilisés comme arme de guerre. Après des années peu encourageantes dans la lutte contre les violences sexistes, on perçoit aujourd’hui une reconnaissance accrue des droits des femmes ainsi que des efforts concertés pour traduire les coupables en justice. En 2018, le médecin congolais Denis Mukwege a reçu le prix Nobel de la paix pour son travail à l’hôpital de Panzi à Bukavu, où il a soigné des milliers de femmes pour des fistules ou d’autres blessures liées à des viols.