Santé

Avec la pandémie de coronavirus, la RDC fait face à la plus grave crise sanitaire mondiale depuis un siècle, tout en affrontant la deuxième plus grave épidémie d’Ebola et un épisode de rougeole exceptionnellement létal. Des décennies de conflits et d’incurie, restreignant l’accès aux soins de santé de base, ont causé des millions de décès évitables, causés par des maladies aussi facilement traitables que la malaria, le choléra ou la diarrhée. Les hôpitaux manquent souvent de l’équipement et du personnel minimal et sont à cours de médicaments et de fournitures essentielles. Selon l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), le pays a fait dans les dernières années des progrès concrets grâce à une amélioration de la gouvernance, de la coordination et des investissements publics et internationaux dans les domaines prioritaires de santé. Le site borgenproject.org détaille quatre dimensions importantes du système sanitaire en RDC.